Des journalistes irakiens placent une GoPro sur un tank à Ramadi… et ça déménage

Depuis le mois d’octobre dernier, les forces de sécurité irakiennes mènent un terrible combat pour reprendre totalement la ville de Ramadi aux terroristes. Alors qu’ils approchent du but, des escarmouches se produisent encore.

En janvier dernier, les forces irakiennes annonçaient fièrement avoir repris 80% de la ville de Ramadi. Un temps fief des djihadistes de Daesh, elle est sur le point de basculer entièrement du côté des forces gouvernementales. La troisième plus grande cité du pays est aujourd’hui une ville fantôme. En quittant Ramadi, les soldats du califat l’ont parsemée de mines. Ils se sont retirés dans les environs. La menace de Daesh pèse toujours sur l’agglomération meurtrie.

Source: https://tr.im/8PSMG

Be the first to comment on "Des journalistes irakiens placent une GoPro sur un tank à Ramadi… et ça déménage"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*